Actualités

BULLETIN CAB N°136

Retrouvez dans le dernier bulletin dédié aux producteurs et productrices bio des Pays de la Loire toutes les actualités concernant la réglementation Bio, ainsi que les aides possibles pour la bio dans le plan de relance.

Zoom sur les filières animales avec le premier guide de lapin bio de France. À propos des filières végétales, point sur les derniers chiffres de la viticulture bio.

Découvrez également comment optimiser ses irrigations en maraîchage et pourquoi faut-il le faire.

D’autres thèmes sont abordés, alors, prêt pour la lecture ?

Cliquez ici pour lire le bulletin N°136

Vitivert sur BiOfil, la revue de l'agriculture certifiée Bio

Retrouvez notre publicité dans BiOfil, la revue de l’agriculture bio !

Voici nos insertions présentes dans le nouveau numéro du magazine de janvier/février. Pour nous le bio est essentiel, il est donc important de s’associer avec des revues partageant nos mêmes centres d’intérêts.

Découvrez la première Newsletter de cette année 2021 sur mon-VITI.com !

Comme tous les mois, vous pouvez trouver toutes les nouvelles actualités sur mon-VITI.com rédigées par une équipe de journalistes spécialistes de la filière vitivinicole.

 

Ce mois-ci, le magazine revient sur la Champagne qui limite la casse en 2020 avec -18% de ventes. Point sur leurs résultats des ventes et sur le marché : https://www.mon-viti.com/filinfo/vie-de-filiere/la-champagne-limite-la-casse-en-2020-avec-18-de-vente

 

Retrouvez également l’histoire d’Eric Challeau vigneron à Thurageau qui a divisé son temps de taille par 4 ! Découvrez leur nouveau système de taille rase, autoconçu dans l’atelier de leur ferme : https://www.mon-viti.com/videos/viticulture/taille-semi-minimale-il-divise-son-temps-de-taille-par-4

 

Disponible également, l’agenda 2021 dans lequel vous pourrez trouver les temps forts pour les mois à venir :

 

À la une, l’hypothèse testée par l’IFV Occitanie à propos d’un maintien de rendement et de qualité des raisins et des vins bio malgré une diminution des doses autorisées de cuivre. Retour sur 3 années d’essais : https://www.mon-viti.com/articles/viticulture/une-bonne-protection-reste-possible-dans-la-limite-de-4-kghaan-de-cuivre

 

 

N’oubliez pas qu’en 2021 nous restons à vos côtés pour vos mélanges de semences bio de viticulture !

4ème édition du concours des miels de France 2020

La 4ème édition du concours des miels de France 2020 aura lieu en janvier 2021 (la date sera communiquée ultérieurement) et se déroulera au palais d’Iéna au siège du Conseil Économique Social et Environnemental.

Nouveauté : Les inscriptions se feront uniquement en ligne sur notre site : https://www.unaf-apiculture.info/nos-actions/le-concours-des-miels-de-france.html

Début des inscriptions : samedi 1er aout 2020 et seront closes le mercredi 30 septembre 2020, le plus tôt sera le mieux. Seule dérogation : pour les miels d’arbousier, de litchi et les pains d’épices jusqu’au vendredi 4 décembre 2020.

Nous les avons partagé sur notre Facebook et Twitter, n’hésitez pas le partager et à le diffuser via votre site internet et ainsi qu’à vos clients.

PAYSAGES IN MARCIAC : Agroécologie et société, du pain sur la planche !

Du 27 juillet au 2 août, VER DE TERRE PRODUCTION accueille à la Ferme de Refaire à Marciac (Gers) la 12ème édition du festival PAYSAGES IN MARCIAC  !

Sur You Tube également, découvrez un riche programme de 7 jours non-stop. Interventions, Débats, Ateliers, Université et ballades en présentiel et à distance (sur la chaine Youtube de Ver de terre prod) vous sont proposés.

Soit + de 140 heures d’interventions pour la plupart gratuites et en live !
Soit + de 70 intervenants : agriculteurs, agronomes et chercheurs !

Arbre et Paysage 32 s’associe à Ver de Terre Production pour vous proposer un PIM sur la thématique « Agroécologie et société, du pain sur la planche ! » : agroécologie, climat, carbone, alimentation, abeilles, biodiversité, eau… Et bien-sûr les trognes à l’honneur, car 2020 c’est l’Année des Trognes !

PROGRAMME & INSCRIPTION

Tarifs 2021

Retrouvez ici la liste de nos mélanges d’engrais vert pour l’agriculture bio et pour l’agriculture raisonnée.

Tous nos mélanges sont disponibles en achat en ligne. Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement.

Téléchargez dès maintenant notre fiche de tarifs

TARIFS VITIVERT 2021

L'enherbement sous le rang de la vigne

Vitivert, votre fournisseur de mélanges d’engrais vert 100% bio, vous conseille de suivre le site de l’IFV, Institut français de la vigne. On y trouve beaucoup d’informations très utiles et pratiques.

Notamment, une fiche sur l’enherbement sous le rang de la vigne.

L’IFV du Sud-Ouest étudie la faisabilité technico-économique de l’implantation d’un couvert végétal semé sous le rang de vigne.

Cette expérimentation vise à mettre au point des stratégies d’entretien du sol limitant l’usage des herbicides.

Découvrez en plus sur la page : https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/enherbement-sous-le-rang/

Le gel et la sécheresse ont fait baisser de 10 % la production mondiale de vin en 2019

L’organisation internationale du secteur viticole OIV (Organisation Internationale de la vigne et du vin) nous donne le mois dernier les estimations de la production mondiale de vin. Dans les 3 pays viticoles du Monde, dont l’Italie, La France et L’Espagne, on note une baisse de 10% .

Victime des gels printaniers et de la sécheresse estivale, le vin n’a pas beaucoup aimé.

Cette année, les vignerons ont produit 262,8 millions d’hectolitres de vin contre 294 millions en 2018, selon cette estimation, qui s’est basée sur 28 pays et 85 % de la production mondiale.

« Après un volume exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 est revenue au niveau moyen de la période 2007-2016 à l’exception de 2013 », souligne l’organisation basée à Paris dans un communiqué.

Dans l’Union européenne, les volumes ont baissé de 15 % par rapport à l’an passé, à 156 millions d’hectolitres.

Des trois premiers pays du vin, Italie, France et Espagne, ce dernier a le plus souffert, avec un recul de 24 % de sa production, à 34,3 millions d’hectolitres. « Cela s’explique principalement par des conditions météorologiques aléatoires » explique l’OIV. Avec « un printemps très froid et pluvieux suivi d’un été extrêmement chaud et sec ».

Retrouvez la suite de l’article sur Ouest France

Calculez les restitutions de vos couverts végétaux

Connaissez vous la méthode MERCI ? La Méthode d’estimation et restitution des cultures intermédiaires ?

Cette méthode permet d’estimer les apports en NPK des couverts végétaux. Le site mon-viti.com annonce une seconde version pour 2020.  MERCI sera en effet accessible sur internet et via une application smartphone.

Concrètement l’agriculteur va dans sa parcelle, prélève 1 m2 du couvert végétal et le pèse. MERCI estime la biomasse sèche correspondante, la quantité d’azote piégée et la restitution pour la culture suivante en plusieurs éléments : azote, phosphore et potassium. Cela lui permet d’ajuster sa fertilisation. Dans le futur, la méthode donnera également les restitutions en deux autres éléments : le soufre et le magnésium, et indiquera la valeur fourragère du couvert et sa valeur méthanogène, indique Sébastien Minette, le créateur de l’application.

La version actuelle de la feuille de calcul peut être téléchargée gratuitement sur le site de la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

Une information : Mon-viti.com

Retour d'expérience sur la féverole entre les rangs, seule ou en mélange

Voici un article spécial Viticulture, consacré cette fois-ci, à l’utilisation de la féverole entre les rangs de vos vignes. Quels sont les atouts de la féverole ? Mon-viti.com vous livre le retour d’expérience du GDDV (Groupement départemental de développement viticole) de Loir-et-Cher.

La féverole est effectivement plébiscitée par de nombreux viticulteurs qui souhaitent améliorer la fertilité de leurs sols. Grâce à sa bonne capacité de germination, ses bonnes restitutions d’azote ou encore sa semence abordable, la légumineuse est un plus pour vos vignes.

Voici quelques retours :

« La levée et le développement de la légumineuse ont été bons, chaque année depuis 2016, sur les sols argileux hydromorphes, sur les limons battants et sur les sols sableux des huit vignerons ayant opté pour la féverole pure sur une partie de leurs vignes », indique Alice Reumaux, conseillère viticole à la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher.

« En 2018, avec une destruction en avril, les restitutions au sol étaient estimées en moyenne à 35 unités d’azote, 10 unités de phosphore et 70 unités de potassium par le modèle MERCI. Avec ces résultats, les viticulteurs ont fait l’impasse sur une fertilisation au sol. Nous avons poussé les analyses au chai, en mesurant la concentration en azote assimilable des moûts 2018. Pour le témoin et pour les modalités “engrais verts détruits par broyage”, les moûts étaient carencés avec une concentration moyenne de 50 mg d’azote par litre. Néanmoins, une parcelle où les engrais verts ont été roulés a montré un gain de 50 mg d’azote assimilable par rapport au témoin. Pour 2019, nous allons étendre les tests sur les modalités de destruction. Broyage et mulchage apportent les mêmes restitutions, mais ces dernières sont plus tardives avec le mulchage au rolofaca. Pour les membres du GIEE, la modalité mulchage pourrait être plus intéressante afin d’améliorer la teneur en azote assimilable des moûts. »

Pour découvrir la suite de cette article très intéressant, rendez vous dès maintenant sur mon-viti.com