Le gel et la sécheresse ont fait baisser de 10 % la production mondiale de vin en 2019

Le gel et la sécheresse ont fait baisser de 10 % la production mondiale de vin en 2019

L’organisation internationale du secteur viticole OIV (Organisation Internationale de la vigne et du vin) nous donne le mois dernier les estimations de la production mondiale de vin. Dans les 3 pays viticoles du Monde, dont l’Italie, La France et L’Espagne, on note une baisse de 10% .

Victime des gels printaniers et de la sécheresse estivale, le vin n’a pas beaucoup aimé.

Cette année, les vignerons ont produit 262,8 millions d’hectolitres de vin contre 294 millions en 2018, selon cette estimation, qui s’est basée sur 28 pays et 85 % de la production mondiale.

« Après un volume exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 est revenue au niveau moyen de la période 2007-2016 à l’exception de 2013 », souligne l’organisation basée à Paris dans un communiqué.

Dans l’Union européenne, les volumes ont baissé de 15 % par rapport à l’an passé, à 156 millions d’hectolitres.

Des trois premiers pays du vin, Italie, France et Espagne, ce dernier a le plus souffert, avec un recul de 24 % de sa production, à 34,3 millions d’hectolitres. « Cela s’explique principalement par des conditions météorologiques aléatoires » explique l’OIV. Avec « un printemps très froid et pluvieux suivi d’un été extrêmement chaud et sec ».

Retrouvez la suite de l’article sur Ouest France

Articles associés

L’enherbement sous le rang de la vigne

Vitivert, votre fournisseur de mélanges d’engrais vert 100% bio, vous...

Le Programme « Ambition Bio 2022 »

A l’issue du Grand Conseil d’Orientation (GCO) de l’Agence BIO,...

La dernière newsletter de mon-viti.com

Ce mois ci, sur la newsletter de mon viti.com, le...

Notre certificateur biologique Bureau Véritas vous parle du bio et de la réglementation

Notre certificateur biologique Bureau Véritas, notamment Gilles Billon, Responsable Développement...